Pointes fourchues : astuces pour les récupérer ?

Les pointes fourchues sont les grands ennemis de la santé et de la beauté de nos cheveux. En plus de compromettre l’apparence, ils contribuent à rendre les cheveux plus fragiles et sujets à la casse.

Elles sont le résultat de la sécheresse des cheveux, et il est très fréquent que les propriétaires de cheveux fourchus choisissent de les couper pour se débarrasser de ce problème.

Si vous souffrez de pointes fourchues indésirables, ne vous inquiétez pas, on est là pour vous aider. Mais pour éviter l’effet paille et savoir comment traiter vos cheveux et vous débarrasser de ces compagnons indésirables, il faut, d’abord, savoir pourquoi ils apparaissent dans nos mèches.

Que sont les pointes fourchues ?

Les pointes fourchues sont le résultat de la fragmentation des mèches de cheveux. Nos brins sont entourés d’un film dont la fonction est de les protéger des agressions extérieures. Ce film est la cuticule du cheveu.

La partie la plus externe de nos cheveux subit les agressions quotidiennes d’agents extérieurs comme le vent, le soleil, la pollution, etc. La cuticule du cheveu s’affaiblit, alors et finit par perdre l’humidité et les nutriments importants pour son renforcement.

Lorsque nous ne prenons pas soin de donner à la cuticule les éléments nutritifs dont elle a besoin pour rester ferme, elle peut se casser aux extrémités, ce qui provoque des pointes fourchues.

Causes possibles des pointes fourchues

Outre l’action d’agents extérieurs, certaines de nos habitudes peuvent accroître la sécheresse des cheveux, facilitant ainsi la formation de fourches. Par exemple, l’utilisation excessive de sèche-cheveux et de lisseurs peut contribuer à la perte d’humidité et endommager vos cheveux à long terme.

Les femmes qui effectuent fréquemment des procédures chimiques sont, également, sujettes à l’apparition de pointes fourchues. En effet, ces procédures agissent sur la structure du fil afin de la modifier. Pour ce faire, il est nécessaire d’ouvrir la fibre capillaire, ce qui fait perdre aux cheveux beaucoup d’eau, de nutriments et de graisse essentiels à leur santé.

Les femmes frisées souffrent, également, davantage de ce problème en raison du format en spirale de leurs mèches, qui fait que l’hydratation de la racine a plus de mal à atteindre les pointes, ce qui les rend sensibles et sèches.

Pour comprendre quel est le traitement le plus approprié pour se débarrasser des pointes fourchues, vous devez savoir exactement ce qui provoque le dessèchement de vos cheveux. Essayez d’analyser vos cheveux et de faire un bon diagnostic du problème pour choisir la solution la plus appropriée.

Comment traiter ?

Si vous souffrez de pointes fourchues, ne désespérez pas. Quelques mesures simples peuvent contribuer à rétablir la santé de vos cheveux et à les faire disparaître.

Il est important de se rappeler de toujours utiliser des produits de finition, qui servent à sceller la cuticule des pointes, un facteur qui aide à combattre les pointes fourchues. Il en va de même pour le protecteur thermique, qui ne doit pas être négligé.

L’idéal serait d’éviter d’utiliser des outils à chaleur excessive, mais nous savons que ce n’est pas toujours possible. Ainsi, chaque fois que vous utilisez un sèche-cheveux ou un fer plat, pensez à appliquer au préalable un protecteur thermique, qui protégera la cuticule.

Une autre chose importante à retenir est de toujours maintenir votre hydratation à jour. On vous recommande de respecter le programme de soins capillaires, une routine qui vise à hydrater, nourrir et reconstruire la fibre capillaire. Ainsi, vous pouvez fournir à vos cheveux tout ce dont ils ont besoin pour rester forts et sains plus longtemps.

Investissez dans des produits avec un facteur de protection solaire, qui atténuent l’action du soleil sur les mèches. Il existe un grand nombre de crèmes, de produits sans rinçage et de produits de finition qui possèdent ce facteur de protection. Choisissez les plus adaptés à votre type de cheveux et pensez à les appliquer systématiquement.

Lors du coiffage, veillez à ne pas trop serrer les cheveux ou à ne pas utiliser d’élastiques qui pourraient contribuer à les casser.

Enfin, n’ayez pas peur des ciseaux. Nous savons que le mot coupe semble être l’ennemi de ceux qui recherchent la longueur, mais nos mèches peuvent bénéficier d’une coupe, tous les trois mois.

De cette façon, vous pouvez retirer les parties les plus endommagées, afin que l’hydratation puisse traverser tout le fil de manière plus uniforme, favorisant ainsi la croissance.

Cela vaut-il la peine d’investir dans des huiles ?

Huile de noix de coco, huile d’argan, huile de finition. Il semble que les huiles soient de plus en plus à la mode lorsqu’il s’agit de la santé des cheveux, et ce n’est pas étonnant. Ces produits ont le pouvoir de favoriser un haut niveau d’hydratation et de nutrition des cheveux et peuvent être de grands alliés dans la lutte contre la sécheresse.

Les huiles peuvent être utilisées en finition, en conjonction avec des masques hydratants ou seules pour rendre les cheveux hydratants. Choisissez votre huile préférée et la méthode d’utilisation qui vous convient le mieux et ajoutez ces actifs puissants à votre liste de soins capillaires. Vos serrures vous en remercieront.

Les cheveux dont la structure est très endommagée peuvent, également, bénéficier de la kératine liquide pour leur reconstruction. Savez -vous comment l’utiliser ?

3 masques maison pour réparer ses pointes de cheveux abîmées

Le quotidien n’est pas vraiment l’ami de vos cheveux, surtout si vous les avez longs. Si vous souhaitez les conserver de la sorte et ne pas passer par la case ciseaux, des soins maisons faciles à réaliser peuvent permettre de réparer facilement vos pointes abîmées. Découvrez trois recettes de masques maison pour réparer vos pointes de cheveux abîmées.

Recette 1 : un masque à l’avocat et à l’huile d’olive

L’avocat est un ingrédient très riche en nutriments. Associé à l’huile d’olive, ce masque va, donc, permettre à vos cheveux d’être bien hydratés. Pour concocter votre masque, il vous faut :

  • 1 avocat
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 blanc d’œuf

Mixez l’avocat, l’huile d’olive et le blanc d’œuf, jusqu’à obtenir une pâte homogène. Appliquez, ensuite, ce masque sur vos cheveux humides, en insistant bien sur vos pointes. Laissez agir le masque 30 minutes, puis lavez votre chevelure avec votre shampoing habituel. Vous pouvez réitérer l’application de ce masque 1 à 3 fois par semaine. C’est selon vos besoins.

Recette 2 : un masque au miel et à l’œuf

Le miel a des propriétés hydratantes bien connues. Combiné avec les protéines de l’œuf, ils vont permettre de soigner vos pointes abîmées. Pour fabriquer ce masque, vous aurez besoin de :

  • 3 cuillères à soupe de miel
  • 1 œuf
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Mélangez les ingrédients jusqu’à obtenir un soin homogène. A l’aide d’un gros pinceau type blaireau, appliquez, ensuite, le masque sur vos pointes.  Laissez agir le masque 30 minutes, puis rincez vos cheveux.

Si vos pointes sont très abîmées, vous pouvez appliquer ce masque 3 à 5 fois par semaine, en le combinant avec un sérum réparateur.

Recette 3 : un masque à la banane et à l’huile d’amande

La banane est composée de nutriments, qui, associés à l’huile d’amande, vont permettre d’hydrater en profondeur les pointes de vos cheveux. Réunissez les ingrédients suivants :

  • 1 banane
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’amande
  • 1 jaune d’œuf

Mixez les ingrédients jusqu’à obtenir une pâte homogène. Appliquez, ensuite, le masque sur vos cheveux humides, et laissez agir la préparation pendant 20 minutes. Rincez, ensuite, abondamment à l’eau claire. N’hésitez pas à appliquer ce masque 2 à 4 fois par semaine.

Si vous utilisez régulièrement des appareils à chaleur, comme un sèche-cheveux ou un lisseur, il est conseillé d’appliquer un soin protecteur de chaleur avant de vous coiffer.

Ces recettes maisons faciles à réaliser vont, donc, permettre de soigner en profondeur votre fibre capillaire, ainsi que vos pointes de cheveux, sans les couper !

Stop aux agressions

Si un shampooing réalisé avec un produit non adapté peut constituer une agression, l’étape du séchage aussi.

Sans grande surprise, il n’est pas très recommandé d’utiliser la chaleur d’un sèche-cheveux, qui vient fragiliser le cheveu.

Si vous avez un peu de temps devant vous, optez pour le séchage à l’air libre en prenant garde à ne pas être agressive avec la serviette.

Pour le démêlage, privilégiez le peigne à dents larges plutôt que la brosse sur les cheveux mouillés, et si vous ne pouvez vraiment pas vous passer de brosse, choisissez-la en poils souples et naturels et utilisez-la avec parcimonie.

De façon générale, protégez toujours vos cheveux, en mettant un bonnet de bain à la piscine, en ne les exposant pas trop longtemps au soleil ou en les rinçant à l’eau douce après une baignade à la mer.

Et évitez au maximum de les intoxiquer avec des colorations, des défrisages ou des permanentes répétées !

Des solutions alimentaires

Pour protéger les cheveux, il est tout à fait possible d’agir de l’intérieur, en intégrant à notre alimentation quotidienne des oligo-éléments comme le zinc et le soufre, des oméga-3 et de la vitamine E, qui stimulent leur croissance.

Huiles végétales, légumes verts, avocats, poissons, œufs, noix et graines sont à consommer sans modération ou presque pour leurs vertus antioxydantes.

Si la santé de vos cheveux vous préoccupe vraiment, n’hésitez pas, également, à faire des cures de levure de bière, qui favorise la synthèse de la kératine, l’élément qui fait défaut dans le phénomène des pointes fourchues !

Nourrir les cheveux

La présence de fourches indique que vos cheveux ont besoin d’être nourris en profondeur.

Face à ce manque d’hydratation, les solutions ne manquent pas. Votre premier réflexe doit être l’utilisation de masques nourrissants, à réaliser deux à trois fois par semaine.

Nul besoin de vous précipiter en magasin, vous pouvez utiliser des remèdes naturels et simples tels que :

– le beurre de karité

– l’huile d’argan

– de coco

– de jojoba

– d’avocat

– d’amande douce

À laisser poser sur les pointes ou sur l’ensemble de la chevelure, toute la nuit pour un résultat optimum.

Vous pouvez, également, chauffer une tasse d’huile d’olive que vous appliquerez sur vos pointes afin de les rendre moins sèches.

Enfin, sachez que le henné, peut aussi être d’un grand secours pour renforcer la fibre capillaire.

Faîtes apparaître la beauté vos pieds en choisissant des sandales tendances
Savons pour les boutons : quels sont les meilleurs et comment les utiliser ?