Deprecated: Function create_function() is deprecated in /var/www/vhosts/blogzep.fr/httpdocs/wp-content/plugins/revslider/includes/framework/functions-wordpress.class.php on line 258
Guide pour préparer sa retraite en tant qu’agent hospitalier

Comment avoir une bonne retraite quand on est agent hospitalier ?

retraite

Votre départ à la retraite peut vous sembler loin. Toutefois, il est tout à fait naturel de vous poser des questions sur le montant que vous toucherez une fois que votre carrière arrive à son terme. Il n’est pas toujours facile d’estimer à sa juste valeur ce montant, d’autant plus que d’autres solutions complémentaires sont à envisager pour compenser votre pension de retraite des Hospitaliers.

Quand part à la retraite en tant que fonctionnaire du secteur hospitalier ?

Il y a deux catégories de fonctionnaires distincts dans ce secteur, dont les actifs et les sédentaires. Naturellement, cela impacte l’âge de départ à la retraite et le montant à percevoir. Les actifs désignent les fonctionnaires occupant un emploi qui présente un risque particulier comme les fatigues exceptionnelles. Dans la fonction publique hospitalière, il y a différents métiers, à savoir les professions d’aides-soignantes, de chefs d’unité, d’infirmiers, de sages-femmes et de surveillants de services médicaux.

Pour ces professionnels, l’âge minimum est fixé à 57 ans. Ils percevront néanmoins une pension de retraite à taux plein, à condition toutefois de justifier d’une durée de services minimum de 12 à 32 ans en fonction de la nature du métier. Les périodes de services effectives en question peuvent être chamboulées par certaines interruptions d’activité pour cause de maladie, de maternité, de service militaire et de congé parental. Certes, tout cela est déjà envisagé dans les détails concernant la retraite des hospitaliers.

En gros, les emplois dans la catégorie “sédentaire” ont une limite d’âge plus élevée. Ainsi, l’âge légal pour le départ à la retraite est de 62 ans. Parmi les professionnels concernés par cette situation, il y a certaines infirmières, les aides-soignants, les personnels paramédicaux ainsi que les assistantes sociales. Ceci étant, pour mieux faire face à votre départ à la retraite le moment venu, il vous est conseillé de penser d’ores et déjà à trouver un complément adapté à vos attentes et à votre situation. A ce propos, vous avez par exemple crh.cgos.info, un professionnel du complément de retraite destiné à tous les agents de la fonction publique.

Comment pouvez-vous calculer votre pension de retraite ?

Vous aurez un aperçu de votre retraite de base grâce à un calcul rapide. Si vous faites partie des agents titulaires, votre pension de retraite de base est calculée en fonction du nombre de trimestres cotisés, des bonifications, du nombre de trimestres requis ainsi que du traitement indiciaire. En tout cas, vous devez avoir travaillé pendant une durée de 2 ans au moins en tant que fonctionnaire. Pour ce qui est du nombre de trimestres, vous devez généralement valider entre 167 et 172 trimestres d’assurance pour pouvoir bénéficier de la retraite à taux plein. Dans certaines situations, il y a des trimestres gratuits que l’on peut vous accorder.

Il y a aussi la prise en compte des primes qui sont faibles pour les agents hospitaliers, mais qui ne sont pas moins impactant sur le montant de votre pension. Pour optimiser cette dernière, le complément de retraite se révèle nettement intéressant. De manière plus générale, il est versé par la Retraite Additionnelle de la Fonction Publique ou RAFP et s’adresse uniquement aux fonctionnaires titulaires. Son calcul se fait en fonction du système de points en prenant en compte des éléments de rémunération.

Utilisez un simulateur pour estimer le montant de sa retraite

Il est vrai que le mode de calcul de la retraite est assez compliqué avec de nombreuses variables. Raison pour laquelle les outils de calcul dédiés sont inventés pour faire le calcul à votre place. Aidez-vous d’un simulateur de retraite pour les hospitaliers afin d’estimer ainsi le montant de votre future pension, dont la retraite de base, le complément de retraite, ainsi que l’âge idéal pour prendre sa retraite. Pour cela, il suffit d’insérer quelques informations vous concernant à savoir la date de naissance, l’année de début de carrière, la profession actuelle ainsi que les traitements bruts mensuels.

Par ailleurs, d’autres renseignements peuvent être ajoutés, notamment si vous avez travaillé à temps partiel. Il faut savoir également que la CRH existe. Il s’agit en effet d’une formule spécifiquement dédiée aux agents hospitaliers. En partant du principe que les revenus diminuent de 25 à 30 % en moyenne à l’âge de prendre sa retraite. Cette solution permet de mieux s’y préparer. La Complémentaire Retraite des Hospitaliers ou CRH est souple et est adaptée aux agents pour vous permettre de récupérer votre épargne en toute liberté au moment voulu.

Informations supplémentaires sur la retraite des hospitaliers

Les fonctionnaires du secteur hospitalier peuvent être affiliés. Pour la pension de retraite de base, c’est le régime géré par la caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales ou CNRACL qui entre en jeu. La RAFP ou régime de retraite additionnelle de la fonction publique régit quant à elle la pension de retraite complémentaire obligatoire. Enfin, tous les agents hospitaliers sont en mesure de souscrire à une assurance retraite supplémentaire, que l’on appelle également sur complémentaire.

Top 3 des techniques de vente les plus efficaces
4 choses à savoir sur le contrat de travail temporaire