Épargner : mode d’emploi

Épargner

Il existe différentes façons d’épargner. Tout dépend de votre objectif, mais également de votre situation personnelle. Sachez que les possibilités sont nombreuses et si vous avez le moindre doute, faites appel à un expert dans le domaine.

Avez-vous pensé au livret bancaire ?

Le traditionnel livret A reste un placement de prédilection pour de nombreux Français. Il présente avant toute une certaine sécurité, car l’argent que vous placez dessus sera directement garanti par le gouvernement français. De plus, il y a une véritable réglementation en vigueur, ce qui fait que votre versement est en lieu sûr. Depuis le 1er août 2022, le taux du livret de développement durable et solidaire ainsi que le taux du livret A ont été revus à la hausse pour atteindre 2 %. Mais si vous en avez l’opportunité, vous pourriez également décider de vous lancer dans un livret d’épargne populaire, autrement dit le LEP avec un taux de 4,6 %. C’est un placement judicieux si vous visez avant tout la sécurité, mais comme vous pouvez vous en douter, le rendement reste largement inférieur par rapport à l’inflation.

Découvrez les fonds en euros des assurances-vie

C’est un autre contrat particulièrement plébiscité par les Français. Mais il existe une multitude d’offres sur le marché et il est important d’y voir plus clair dès le départ. Dans une optique de sécurité, il est important de choisir une assurance vie avec un capital garanti. Dans ce contexte, n’hésitez pas à visiter le site placement-direct.fr pour obtenir des informations complémentaires. Mais n’oubliez pas non plus de prendre en considération le taux de rémunération. Généralement, il reste supérieur en comparaison avec les livrets bancaires. Une excellente opportunité pour récupérer votre mise. Cependant, le capital, bien que garanti, reste bloqué pendant un certain temps. Seule des conditions exceptionnelles comme la perte de votre emploi pourrait justifier de récupérer votre argent sur le fond en euros des assurances-vie. D’autres placements sont plus agressifs et vous permettront d’avoir potentiellement un taux de rémunération plus important. Mais dans ce contexte, le capital n’est pas forcément garanti. Donc, vérifiez les supports en unités de compte dès le départ par rapport à votre contrat. N’oubliez pas non plus de faire un tour d’horizon pour prendre connaissance des offres actuelles.

Pourquoi ne pas investir en bourse ?

Afin d’épargner, vous pourriez vous lancer sur le marché boursier. Vous utilisez un compte épargne spécifique sur lequel vous placez de l’argent. Cependant, sachez dès le départ que cet argent ne sera pas garanti. Vous pourriez perdre l’intégralité de votre capital ou bien multiplier votre mise si vous avez le nez creux. Les actions que vous achetez représentent la classe d’actifs avec le meilleur rendement sur le long terme. Concernant l’acquisition des titres, vous pouvez le faire de manière directe ou indirecte. Dans le deuxième cas de figure, il s’agit d’acheter des parts dans des fonds comme FCP ou Sicav. Ensuite, les parts que vous avez achetées ou les actions sont ensuite stockées dans un plan d’épargne en actions ou dans un compte titres. Bien que les actions constituent indéniablement l’actif le plus rentable d’un point de vue hypothétique, c’est également un placement risqué. Les cours de la bourse fluctuent en fonction des marchés boursiers, mais également par rapport à la situation financière de l’entreprise. N’oublions pas non plus d’ajouter la situation socio-politique ainsi que la conjoncture économique.

La possibilité de réaliser un investissement locatif

Pour épargner, l’investissement locatif constitue une autre possibilité. Ainsi, vous faites l’acquisition d’une maison ou d’un appartement et ensuite vous percevez régulièrement vos revenus grâce au loyer du locataire. Cependant, le placement immobilier reste rentable uniquement lorsque le montant du loyer reste plus important que les mensualités de votre crédit. Mais si vous avez acheté un bien en copropriété, n’oubliez pas de prendre en considération les charges de copropriété. En effet, des travaux de rénovation impliqueront des dépenses supplémentaires. Il s’agit donc d’un élément à prendre tout de suite en considération. En parallèle, sachez qu’il existe plusieurs dispositifs de défiscalisations qui vous permettront incontestablement de réduire votre impôt sur le revenu. Entre autres, le dispositif Pinel. L’investissement dans la pierre présente de nombreux avantages, mais si vous avez un budget limité, n’hésitez pas à choisir des fonds immobiliers non cotés comme une SCPI. Même avec quelques centaines d’euros, vous accéderez à des marchés qui sont à la base entièrement réservés aux professionnels. Pas de préoccupations non plus concernant la gestion du bien, car ce dernier fait l’objet d’une surveillance de la part d’un intermédiaire.

Pour épargner, les solutions ne manquent pas. Alors n’hésitez pas à faire le point avec un conseiller financier afin de déterminer les meilleurs placements potentiels.

Top 3 des techniques de vente les plus efficaces
4 choses à savoir sur le contrat de travail temporaire