Assurance emprunteur : conseils pratiques

Assurance emprunteur

L’assurance emprunteur est une offre de sécurisation mise en œuvre pour couvrir votre prêt, votre famille et votre banque après avoir contracté un emprunt. Sachez qu’après plusieurs réformes sur l’assurance de crédit, il est possible de souscrire à un contrat autre que votre banque pour bénéficier d’une protection. Découvrez quelques conseils pour souscrire à une assurance emprunteur.

Assurance emprunteur : de quoi s’agit-il ?

L’assurance emprunteur ou assurance de crédit permet de vous couvrir en cas d’emprunt effectué à la banque. Sa souscription n’est pas obligatoire, mais elle est proposée dès la contraction de votre crédit. Cependant, certains établissements bancaires peuvent l’exiger avant de vous attribuer un prêt. Sachez que cette garantie couvre votre emprunt en cas de défaut de paiement dû à un sinistre. Cela protège ainsi votre famille du surendettement pour qu’ils n’aient pas à rembourser l’emprunt à votre place. Lorsque vous contractez un prêt pour financer votre projet, il est idéal de souscrire à une protection comme l’assurance de crédit Sofinco. En effet, l’assurance va couvrir le montant à rembourser afin de conserver une stabilité financière pour votre foyer. Son fonctionnement ressemble à une assurance habitation, c’est-à-dire un paiement de cotisation par mois pour une couverture optimum de vos mensualités en cas de sinistre. Il est idéal de souscrire à un contrat d’assurance de crédit dès la soumission de votre prêt. Ainsi, n’hésitez pas à en parler auprès de votre conseiller bancaire avant la signature de votre contrat de prêt. Si vous n’êtes pas encore assuré, vous pouvez ajouter cette clause dans un délai maximal de trois mois après votre procédure d’emprunt. Si vous souhaitez bénéficier de cette couverture, vous pouvez souscrire dès maintenant à l’assurance de crédit Sofinco.

Découvrir les offres possibles pour une assurance emprunteur

Pour protéger vos arrières après avoir contracté un prêt à la banque, vous pouvez souscrire à une assurance emprunteur. Cependant, avant d’effectuer la procédure, vous devez connaître vos droits lors de la souscription d’un contrat. Sachez que rien ne vous oblige à accepter la proposition de votre banque pour bénéficier d’une protection. En effet, depuis 2010, il est possible de souscrire à une assurance de crédit individuelle. De cette manière, vous pouvez profiter d’un taux moins élevé que celui de votre banque. Une assurance de crédit peut être très coûteuse, s’il s’agit d’une assurance emprunteur bancaire. Votre banque doit vous faire connaître les garanties et le coût d’une assurance de crédit. D’ailleurs, selon la loi Hamon de 2014, vous pouvez également changer d’assurance si vous trouvez une meilleure offre ailleurs. Cependant, le risque est que votre banque propose un contrat de prêt réduit qui ne vous permet pas de financer vos projets. Vous devez remplir les conditions de remboursement établies par votre organisme de crédit pour déléguer votre assurance à une compagnie. Il existe de nombreux outils qui permettent de vous aider à trouver l’offre adaptée à vos besoins et vos exigences. Vous pouvez, par exemple, comparer les offres que vous trouvez en ligne en utilisant un comparateur. Cela vous permettra de découvrir différentes propositions et options de différents assureurs comme l’assurance de crédit Sofinco. Vous devez bien choisir la couverture idéale, sans toujours vous ruer vers l’option la moins chère.

Assurance de crédit : comment choisir son assurance emprunteur ?

Il est important de bien choisir votre assurance emprunteur pour bénéficier de la meilleure offre au meilleur prix. Pour ce faire, vous devez vous poser les bonnes questions et prendre en compte certains critères. Il est surtout important de faire l’inventaire des éventuels risques possibles. Parmi ces critères se trouvent l’état de santé, l’âge de l’emprunteur, les risques liés à la santé, le travail et même la consommation de tabac. Un tel contrat permet de couvrir votre emprunt en cas de décès. Il s’agit de la couverture de base, mais elle peut s’ajouter à d’autres options de protection comme l’invalidité ou incapacité passagère de travail. Si l’emprunteur perd toute autonomie à subvenir à ses mensualités, il peut compter sur cette protection. Elle s’applique également en cas de licenciement, ou d’une perte d’emploi. Cette dernière est souvent plus coûteuse, mais elle est surtout réservée pour les salariés détenteurs de CDI. Vous devez bien choisir la garantie adaptée en fonction de votre profil et de votre besoin pour une protection optimale. Il est primordial d’effectuer une comparaison, avant de se lancer dans une assurance bancaire. Optez pour un comparateur pour trouver un assureur qui va sécuriser votre prêt. Vous pouvez ensuite effectuer une simulation pour choisir les garanties à inclure dans votre contrat.

Calculer le coût de son assurance emprunteur 

Vous devez savoir que le montant de l’assurance de crédit varie en fonction des options de sécurisation choisies ainsi que de l’état de santé du débiteur. Le coût d’une assurance emprunteur dépend essentiellement de chaque assureur. Celui-ci représente environ 30 % du montant du capital auprès de votre organisme de crédit. En ce qui concerne le taux d’assurance, elle peut doubler, voire tripler. Cependant, il existe d’autres paramètres à tenir en compte lors du calcul du taux de couverture. Ils peuvent prendre en compte le montant du crédit emprunté et l’échéancier de remboursement du prêt. Sachez que vous pouvez bénéficier d’un conseil en ligne gratuit, quel que soit votre profil. Si vous êtes un profil à risques, n’hésitez pas à demander l’avis de votre courtier. Le coût dépend également de votre profil et de vos besoins. Vous pouvez réaliser une simulation de prix en ligne pour calculer le taux de votre assurance emprunteur. D’ailleurs, il est possible de demander un devis pour vous guider dans votre choix. Cela vous permettra de gagner du temps en seulement quelques clics. Par rapport à l’offre proposée par votre banque, vous pouvez obtenir un contrat deux voire trois fois moins élevé avec un courtier spécialisé. En effet, le calcul du prix se fait en fonction du capital à rembourser et non du montant total emprunté.

Comment choisir une agence événementielle ?
Où se procurer du CBD à Paris ?