Conseils pour choisir une bétonnière pour son chantier

bétonnière

Une bétonnière est un matériel employé pour produire le mortier indispensable à la réalisation de toute construction. Auparavant, si le mélange de différents agrégats était fait à la main, maintenant la bétonnière fait tout le travail. Pourtant, vous devez toujours déterminer vos besoins réels à l’avance avant d’investir. Vous pourrez bénéficier de ces conseils pour vous aider à choisir le bon matériel.

Focus sur les deux principaux types de bétonnières

Le fabricant propose deux principaux modèles de bétonnière, à savoir les bétonnières thermique et électrique. Comme son nom l’indique, la bétonnière électrique fonctionne en le connectant sur une prise de courant. Par conséquent, il ne nécessite ni huile ni carburant. Ce modèle de bétonnière est souvent monophasé 220 V, et la puissance oscille entre 500 et 1500 W. Les modèles avec une puissance supérieure à 1500 W sont triphasés 380V. La bétonnière électrique présente les atouts d’un poids léger et d’une utilisation facile. De plus, il démarrera immédiatement quelle que soit la température extérieure. Mais cela ne convient pas aux endroits sans électricité.

Quant à la bétonnière thermique, c’est un appareil autonome. Elle ne réclame pas de prise de courant ni de générateur pour fonctionner. La puissance de ce modèle varie entre 1 à 7 CV. Par conséquent, une très grande quantité de béton peut être obtenue en peu de temps. Ainsi, comme les grands chantiers de construction, c’est un équipement idéal pour un usage intensif. La bétonnière thermique équipée de pneumatiques peut être tirée sans se servir d’une remorque. En fait, son poids et ses interférences sonores sont ses faiblesses. De plus, ce type de bétonnière ne peut pas être utilisé à l’intérieur en raison de ses gaz d’échappement.

Conseils pratiques pour choisir la meilleure bétonnière

Choisir une bétonnière, c’est à priori définir la nature des travaux à réaliser. Comme indiqué ci-dessus, la bétonnière thermique est la plus adaptée aux grands espaces. C’est donc un choix de haute qualité pour les experts. Au contraire, pour les petits travaux de maçonnerie, les bétonnières électriques feront mieux. De même, pour une utilisation occasionnelle, un bon compromis est de choisir le même modèle pour vous empêcher de dépenser inutilement. Ensuite, vous devez tenir compte de la quantité de mélange. À cet égard, vous devez savoir que la capacité de mélange de ce matériel équivaut approximativement à 80% du volume total de sa cuve.

De plus, il convient de rappeler que l’utilisation d’une bétonnière n’est pas sans risques. Par conséquent, il est très essentiel que l’appareil sélectionné soit approprié aux normes de sécurité en vigueur. Afin de garantir la durée de vie de cet appareil, vous devez privilégier le modèle dont le couvercle est protégé par un type de capot.

Comment fonctionne une bétonnière ?

Le béton, devenu le majeur matériau de construction, est composé de gravier, de sable et ciment, relié par un liant hydraulique. Une bétonnière, un appareil rotatif, est responsable de sa production. Une seule bétonnière a un chargeur à une extrémité dans lequel les composants sont versés. Dans les grandes bétonnières, un convoyeur à vis entraîné par un moteur à essence ou électrique transporte du sable et du gravier sous le tambour doseur, à travers lequel s’écoule le ciment descendant de la trémie et l’eau de la trémie. Ce tambour prépare progressivement le liant. À l’autre extrémité du malaxeur, le béton s’écoule à travers une gouttière inclinée.

En fonction des travaux, vous pouvez utiliser une bétonnière à point fixe ou une bétonnière mobile. Ce sont des matériels avec des tours à ossature métallique qui reçoivent des machines et des bacs à matériaux transportés par des élévateurs à godets, des convoyeurs aériens ou à bande à travers des trémies inclinées. La bétonnière à tambour incliné, adaptée à tous les chantiers, a une capacité de mélange de 150 à 750 litres et peut produire 3 à 17 mètres cubes de béton par heure.

Des bétonnières pour quelles constructions ?

Avant de choisir une bétonnière, vous devez d’abord déterminer la nature du travail. Pour une utilisation domestique ou professionnelle, pour les petits travaux de maçonnerie ou pour couler une petite dalle avec une petite quantité de béton, une mini bétonnière électrique est recommandée. Mais le choix du réservoir dépend de la fréquence d’utilisation. Par exemple, dans le cas d’une activité spéciale, mieux vaut opter pour un réservoir n’excédant pas 120 litres. De plus, pour les travaux d’intérieur nécessitant beaucoup de déplacements d’une pièce à l’autre, privilégiez une bétonnière mobile ou pliable. C’est très utile ! Par contre, pour certaines constructions de grande envergure, comme la pose de fondations ou l’élévation de murs en béton, un équipement pro est indispensable.

Le choix de la bétonnière dépend également du volume de malaxage et de la taille de l’espace de travail. Par exemple, pour un gros chantier, non seulement la qualité du béton doit être irréprochable, mais il faut aussi le produire en série. Vous devez utiliser principalement des bétonnières thermiques équipées de remorques. Selon vos besoins, vous pouvez choisir des bétonnières professionnelles, des camions-toupies et même des centrales à béton. Lors du choix d’une bétonnière, l’environnement de chantier doit également être pris en compte. S’il y a une humidité permanente, ou s’il n’y a pas d’abri lorsqu’il pleut, vous ne devez pas utiliser une bétonnière électrique.

Comment calculer son ovulation ?
Comment écrire de façon manuscrite ?