Comment supprimer naturellement les acouphènes ?

Les acouphènes sont des bruits parasites dont les sensations auditives sont exclusivement entendues par le patient, et ne sont pas issues d’une source extérieure. Cette gêne peut rapidement réduire la qualité de vie de la personne en affectant la paire d’oreille, ou une seule oreille en plus d’affecter le sommet de son crâne. L’accablement de cette pathologie est généralement épisodique et il n’existe actuellement pas de remèdes définitifs, mais certains types de traitements permettent notamment de se débarrasser des acouphènes en partie sans recourir aux médicaments ou thérapies.

Acouphènes : utiliser la méthode du tambour céleste

Les acouphènes possèdent différentes manifestations selon l’individu (bourdonnement, sifflement, etc.) et les symptômes associés peuvent être causés par un traumatisme acoustique sévère, ou suite au vieillissement naturel de l’organe auditif. Le traitement dépend donc de leur impact sur la vie du patient, et une visite chez un médecin est indispensable pour quantifier leur sévérité en le laissant réaliser une série de tests afin d’identifier les causes. Dans le cas des acouphènes ressentis intensément et deviennent intolérables, la méthode chinoise appelée tambour celeste est en mesure de réduire la gêne occasionnée. Cette technique consiste à couvrir les oreilles avec la paume des mains, et placer les doigts à l’arrière de la tête. L’index est ensuite placé sur le doigt majeur, puis glissé le long du crâne pour enfin être claqué sur l’occiput afin de produire un son qui résonne dans le crâne.

La solution du tambour céleste doit en revanche être répétée une dizaine de fois en étant accompagnée d’inspirations et expirations de façon régulière. De ce fait, la récurrence des mouvements sera en mesure de renforcer la transmission des sons au sein de l’oreille interne grâce à la stimulation de la zone auriculaire, et déboucher en plus la trompe d’Eustache. Par ailleurs, le tambour céleste peut être utilisé en conjonction avec différents traitements sans demander une prescription médicale.

Distraire l’oreille et pratiquer de la méditation

Le trouble auditif peut également être apaisé en laissant l’individu souffrant d’acouphènes écouter un type de musique particulier. A l’instar du tambour celeste, l’écoute de musiques classiques facilite en effet le détournement de son attention vers une sonorité plus agréable et éclipsant les bruits parasites. D’ailleurs, les bruits naturels similaires à la mer ou le vent sont également capables d’éclipser les acouphènes. Attention, le silence apaisant ou l’écoute de la musique à volume élevé peuvent supplanter l’effet des acouphènes, mais ils ont tendance à générer une gêne potentiellement plus importante.

Un niveau de stress important ou un choc émotionnel sont aussi considérés comme des causes d’acouphènes. Une séance de méditation peut alors aider la personne à évacuer la pression accumulée pour atténuer l’impact du symptôme auditif, même si celui-ci n’est caractérisé que par un bourdonnement d’oreille bénin. Les acouphènes engendrés par des causes psychologiques ou physiques requièrent en outre un rendez-vous chez un spécialiste pour qu’il puisse établir un traitement adapté. Dans le cas d’une consultation chez un ostéopathe, celui-ci peut directement soulager les tensions cervicales pour instaurer plus d’équilibre dans l’organisme, ce qui apaisera les acouphènes liés au stress.

Consommer du Gingko Biloba couplée à une alimentation équilibrée

L’apparition d’un trouble de l’oreille peut être due à un trouble de la circulation du sang au niveau cérébral. La consommation abondante d’eau et d’aliments correspondant à des antioxydants puissants comme le Gingko Biloba favorise naturellement la circulation sanguine tout en réduisant le risque d’occurrence de troubles vasculaires ou cérébraux liés à l’âge. La fluidification du sang suite à l’ingestion en décoction de cette plante soulagerait les acouphènes lorsqu’elle consommée 2 ou 3 fois par jour. L’efficacité du Ginkgo Biloba pour se débarrasser des acouphènes a été d’ailleurs démontrée par de nombreuses études scientifiques. De plus, l’intégration de ce produit naturel dans une alimentation saine et riche en vitamines améliore la régénération cellulaire tout en renforçant les os. Il faut toutefois noter que la consommation d’eau et de Ginkgo Biloba n’est pas compatible avec l’ingestion quotidienne d’alcools ou de café. Ainsi, la structure de l’oreille sera moins sensible aux acouphènes provoqués par l’agression extérieure ou à la pression interne comme l’anxiété.

La bougie d’oreille et les huiles essentielles

Certains acouphènes apparaissent suite à la présence d’un bouchon de cérumen à l’intérieur de l’oreille. L’extraction de l’excès de cérumen peut alors éliminer la gêne auditive, et de nombreux traitements naturels sont capables de déboucher le conduit auditif. Par exemple, la bougie d’oreille est une médecine douce utilisée par les tribus amérindiennes pour faire sortir l’accumulation de cérumen. Cette solution supprime la pression dans le conduit et permet de réduire l’intensité des acouphènes.

L’utilisation des huiles essentielles peut aussi contribuer à atténuer les acouphènes à travers leurs propriétés de sédation et anti-inflammatoire. Par exemple, les huiles à base de lavande ou de basilic sont recommandées pour traiter les bruits indésirables affectant une personne.

”Lunettes pour tous” : un vrai plus pour la vision des Français
Où se procurer du CBD à Paris ?