Quels sont les aliments curatifs pour un cœur en bonne santé ?

En ce moment, de plus en plus de personnes souffrent de maladies cardiovasculaires telles que l’hypertension, l’artériosclérose et des problèmes cardiaques de toutes sortes. Les coûts de traitement des patients atteints de maladies artériosclérotiques augmentent rapidement. Les experts estiment qu’ils vont tripler d’ici 2030. Cela soulève la question suivante : qui va payer pour cela et pourquoi ces maladies ne diminuent-elles pas malgré les possibilités médicales actuelles ?

La cause des maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires sont des maladies typiques de la civilisation, qui figurent aujourd’hui en tête de liste des causes de décès les plus fréquentes. En fait, cette évolution est totalement incompréhensible, car on sait suffisamment que des maladies telles que l’hypertension artérielle et l’artériosclérose, qui sont responsables du développement des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques, sont des maladies dites de prospérité. Et cette prospérité s’accompagne d’une malnutrition généralisée. Il serait, donc, logique de commencer à ce stade précis à titre préventif, mais au plus tard lors du traitement des maladies existantes. Il est, donc, important vous informer, dès maintenant, sur la manière dont vous pouvez prévenir les maladies artériosclérotiques, de l’hypertension artérielle à l’accident vasculaire cérébral ou à la crise cardiaque, grâce à une alimentation ciblée.

Un mode de vie moderne exige-t-il aussi une alimentation moderne ?

En ce moment, le temps passe à toute allure. Tout va de plus en plus vite et tout devrait être plus grand, plus beau et plus fonctionnel. Malheureusement, cette évolution ne s’arrête pas à l’alimentation. La nourriture d’aujourd’hui ne mérite plus cette appellation, qui décrit un moyen de subsistance. Le mot « nourriture » est certainement plus approprié ici, car de actuellement, ce sont surtout les produits qui vous rassasient, mais surtout qui vous rendent malades. Il est nécessaire de revenir à ces aliments sains qui fournissent à votre corps suffisamment de nutriments et de substances vitales pour lui permettre de résister à l’énorme pression que le monde actuel lui impose.

La qualité de l’alimentation

La grande majorité des aliments qu’on mange sous forme de conserves, de sacs ou d’autres repas prêts à consommer sont, principalement, composés de matières premières fortement transformées et de qualité inférieure. Au cours du processus de fabrication, les nutriments tels que les hydrates de carbone, les graisses et les protéines sont dénaturés et les substances vitales importantes comme les vitamines, les enzymes, les substances végétales secondaires, etc. ne sont plus présentes du tout ou seulement à l’état de traces. Le corps souffre, donc, d’une grave carence, qui se manifeste par diverses maladies. Le système cardio-vasculaire réagit aussi naturellement au déficit de nutriments et de substances vitales avec les symptômes correspondants.

Une consommation excessive de sel raffiné, de sucre raffiné, de produits à base de farine blanche et d’aliments chargés de divers conservateurs, colorants, exhausteurs de goût, … etc. a, également, des effets négatifs sur la santé cardiaque.

Conseils pour une alimentation saine pour le cœur

Certains conseils ne contribueront bien sûr pas seulement à protéger votre cœur et à le maintenir en bonne santé. Cela sera avantageux pour votre organisme.

Les bonnes graisses protègent le cœur

« Mangez beaucoup de matières grasses au lieu de peu. » Cette recommandation est en totale contradiction avec ce que le langage vernaculaire considère généralement comme correct, car jusqu’à présent, on pensait qu’un régime alimentaire pauvre en graisses serait bénéfique pour la santé du cœur. Cependant, on sait depuis longtemps que les graisses sont un élément très important pour le bon fonctionnement du métabolisme des nutriments et qu’un manque de graisses saines peut contribuer à une inflammation chronique, qui à son tour entraîne des lésions vasculaires et donc aussi, des maladies cardiaques. La qualité des graisses est particulièrement importante dans ce contexte. Les graisses saines, qui comprennent principalement des huiles végétales de qualité supérieure riches en acides gras insaturés, offrent une bonne protection contre les maladies cardiaques. Les graisses à forte teneur en Oméga 3 (huile de lin, huile de chanvre, etc.) sont, particulièrement, bénéfiques pour le cœur et doivent, donc, être consommées quotidiennement.

Cependant, les graisses saturées de haute qualité sont, également, bénéfiques pour la santé cardiaque, comme l’huile de noix de coco biologique native et pressée à froid (à ne pas confondre avec la graisse de noix de coco durcie, qui est contenue dans de nombreux produits finis). L’huile de noix de coco naturelle contient ce que l’on appelle de l’acide laurique, qui augmente le niveau de « bon » cholestérol dans l’organisme et favorise ainsi la santé cardiaque.

Acides gras oméga 3

Les huiles végétales biologiques pressées à froid et à forte teneur en oméga 3 sont considérées comme des huiles extrêmement précieuses, notamment en ce qui concerne la santé cardiaque. Les acides gras oméga 3 sont capables de maintenir la souplesse des parois des vaisseaux, de soutenir la circulation sanguine, d’inhiber la formation de caillots sanguins et de réduire les processus inflammatoires dans l’organisme. Le système cardio-vasculaire est le principal bénéficiaire de ces merveilleuses propriétés. L’utilisation d’une huile végétale riche en Oméga 3 est, donc, fortement recommandée, surtout dans le cas de problèmes cardiaques déjà existants. Comme les propriétés positives des acides gras oméga 3 ont, également, un effet sur d’autres parties du corps, l’utilisation de ces huiles est généralement indiquée.

Les huiles riches en oméga 3 ne doivent jamais être utilisées exclusivement, mais toujours en combinaison ou en alternance avec d’autres huiles et graisses de haute qualité.

Les acides gras oméga 6

Les personnes ayant une prédisposition aux maladies cardiovasculaires doivent absolument éviter les huiles végétales à forte teneur en acides gras oméga 6. La raison en est que ces huiles contiennent de grandes quantités d’acide linoléique. Si elle est consommée en excès, elle peut déclencher des processus inflammatoires dans l’organisme ou intensifier des inflammations déjà existantes.

Les aliments contenant de l’acide linoléique doivent, également, être évités. Il s’agit en particulier de la viande et des produits laitiers. Parmi les huiles végétales, l’huile de tournesol, l’huile de carthame, l’huile de soja et l’huile de maïs ont des valeurs particulièrement élevées en oméga-6.

Ces huiles sont, également, contenues dans les plats cuisinés, les sucreries, les pâtisseries, etc. Elles sont déclarées comme « graisses végétales ».

Hydrates de carbone

Les glucides sont transformés en sucre (glucose) au cours du processus digestif. Pour que ce sucre atteigne enfin nos cellules et soit transformé en énergie, le corps a besoin d’insuline comme moyen de transport. Plus il y a de sucre disponible, plus le pancréas doit mettre d’insuline à disposition pour le transport.

Normalement, le niveau d’insuline augmente lentement lorsque le glucose arrive, et diminue tout aussi lentement lorsqu’il est transporté dans les cellules. Cependant, comme on consomme, aujourd’hui principalement, des glucides simples et rapidement digestibles provenant de farines d’extraction ou de sucre pur et qu’on les consomme, également en excès, le pancréas produit constamment des quantités maximales d’insuline. Ce taux d’insuline anormalement élevé entraîne une augmentation du cholestérol et provoque une inflammation au niveau des parois des artères. La pression que cela exerce sur le système cardiovasculaire est évidente. La recommandation était donc, la suivante : s’abstenir de tout type de sucres rapidement digestibles tels que les produits à base de farine blanche (pain, gâteaux, biscuits, etc.), le sucre raffiné et tous les produits qui en sont dérivés. Utilisez des farines complètes, mangez des aliments riches en fibres et recherchez des produits sucrés de substitution (stévia, xylitol, fruits secs). Vous pouvez vous renseigner quel sucre est sain.

Alimentation saine pour le cœur recommandée

Un aperçu des aliments les plus importants pour votre cœur est compilé pour vous aider à savoir un peu plus sur les aliments saints.

Myrtilles et groseilles

Les myrtilles et les groseilles contiennent des substances (anthocyanosides) qui protègent les vaisseaux sanguins contre les dépôts et peuvent ainsi contrer la redoutable artériosclérose.

Melons d’eau et de miel

Ces fruits sucrés ont une influence extrêmement positive sur la fluidité du sang. Ils empêchent les plaquettes sanguines de se coller les unes aux autres et empêchent, ainsi la formation de caillots sanguins.

Les pastèques peuvent faire baisser la pression sanguine.

Carottes

Le taux de cholestérol peut être influencé très positivement par la consommation de carottes crues. Par conséquent, mangez environ 200 g de carottes fraîchement râpées par jour (ajoutez quelques gouttes d’une bonne huile).

Avoine et orge

L’avoine et l’orge ont un effet hypocholestérolémiant. L’avoine, en particulier, est connue pour être un tonique efficace pour le cœur et les vaisseaux sanguins.

Noix

Ils contiennent une composition équilibrée de nutriments qui, avec leur bon rapport d’acides gras, ont une influence très positive sur le taux de cholestérol. L’effet protecteur de la noix sur le cœur a, déjà, été prouvé dans de nombreuses études cliniques. La noix a un effet fluidifiant sur le sang, ce qui a un effet particulièrement positif sur l’approvisionnement du cœur en substances vitales. Une poignée de noix par jour suffit pour faire quelque chose de vraiment bon pour le cœur.

Mu-Err (chinamorel)

Même de petites quantités de ce champignon, tel qu’il est habituellement utilisé dans les recettes, suffisent pour empêcher les plaquettes de se coller entre elles. Comme ces champignons maintiennent la circulation sanguine, ils constituent une très bonne mesure de prévention contre les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

Ginger

Des études scientifiques ont démontré que la racine de gingembre est un anticoagulant particulièrement efficace. Cette substance qui fluidifie le sang peut réduire la formation de caillots sanguins. Vous devez, donc, boire chaque jour de l’eau au gingembre, que vous devez préparer à partir d’une cuillère à café de gingembre fraîchement râpé.

Ail

L’ail cru est connu pour ses effets anticoagulants et hypocholestérolémiants et constitue, donc, un aliment important pour la santé du cœur. Cependant, il faut déjà en consommer 2 à 3 cuillères à soupe par jour (selon le poids de la personne). En raison de l’odeur désagréable de l’ail, vous pouvez, également, utiliser des capsules d’ail de haute qualité.

Oignons

Les oignons ont toujours été considérés comme un remède à de nombreuses maladies. Cependant, ils sont presque essentiels pour un système cardiovasculaire sain. En plus de fluidifier le sang, de réduire le cholestérol, d’augmenter le cholestérol HDL et de réduire les caillots sanguins, les oignons peuvent, également, réguler le taux de sucre dans le sang. En mangeant un gros oignon chaque jour, vous contribuez beaucoup à la santé de votre cœur.

Les jus fraîchement pressés protègent et renforcent votre cœur

Les aliments « vivants », c’est-à-dire ceux qui n’ont pas été cuits et qui ont, donc, une structure enzymatique intacte, sont extrêmement importants pour la santé de votre cœur. C’est pourquoi vous devriez boire chaque jour des jus fraîchement pressés et/ou des smoothies verts. Ces deux préparations alimentaires fournissent à votre corps une grande quantité de nutriments et de substances vitales facilement digestibles. Votre corps vous remercie en améliorant votre santé physique et mentale.

L’une des meilleures combinaisons de jus pour un cœur fort est constituée de carottes et de céleri. Les betteraves contiennent certains nutriments qui abaissent naturellement la pression artérielle, tandis que les carottes aident l’organisme à régénérer la peau et les tissus corporels. Le céleri contribue, également, à faire baisser la pression artérielle. Il stimule, en plus, la relaxation des muscles artériels et améliore ainsi la vasodilatation. Cela minimise le risque de formation de caillots sanguins, qui contribuent en fin de compte au développement de crises cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux.

Le conseil idéal : changez votre régime alimentaire

Le régime alimentaire classique est extrêmement riche en glucides. Il suffit de penser aux nombreux pains, gâteaux, pâtes, pizzas, etc., qui sont non seulement consommés « seulement » tous les jours, mais aussi en excès absolu. Ces quantités de glucides mettent à rude épreuve le système cardio-vasculaire ainsi que l’organisme tout entier. C’est pourquoi un régime riche en glucides rend tout le monde malade, certains plus tôt, d’autres plus tard.

Au lieu des glucides, vous devriez vous concentrer sur la consommation de protéines et de graisses végétales de haute qualité. Pour la santé de votre cœur, il n’y a pas de meilleur régime alimentaire qu’un régime riche en nutriments d’origine végétale. Les fruits, les légumes, les légumineuses, les noix, les graines et les germes méritent une mention particulière. En plus des nutriments tels que les hydrates de carbone, les graisses et les protéines, les aliments à base de plantes contiennent une variété de vitamines facilement biodisponibles (en particulier la vitamine C), des minéraux, des enzymes et des substances végétales secondaires. Surtout lorsqu’elles sont consommées crues, ces précieuses substances vitales sont entièrement disponibles pour votre corps. Si vous ne voulez pas vous passer de viande, assurez-vous qu’elle provient de pâturages ou de cultures biologiques contrôlées et qu’elle ne doit être consommée que rarement et en petites quantités. Il en va de même pour la consommation de poisson. Le poisson doit, également, être de la meilleure qualité.

Si vous suivez ces recommandations de manière cohérente, votre cœur ne vous inquiétera plus à l’avenir.

Nettoyage de l’intestin au moyen de café vert
Rosacée : ce qui aide à lutter contre les rougeurs du visage