Repair Café : rendez-vous ici pour donner une seconde vie aux objets

Il y a ceux qui arrivent avec un ordinateur cassé, ceux qui ont un vélo ou un vieux meuble à réparer, ceux qui ont une veste à coudre ou un appareil électrique qui ne fonctionne plus. Nous nous rencontrons devant une tasse de café, échangeons des informations et réparons ensemble, nous rentrons chez nous avec des objets comme neufs.

L’un d’entre vous connaît-il les Repair Cafés ? On ne connaissait pas leur existence jusqu’à récemment, lorsqu’à Innsbruck, lors de Prix de lenvironnement l’Euregio, on eu le plaisir de rencontrer Michaela Brötz qui, avec son association, a fondé les Repair Cafés au Tyrol au cours desquels près de cinq mille objets ont été réparés !

C’est ce que Michaela Brötz nous a raconté à propos de l’incroyable expérience des Repair Cafés ( réparation café) au Tyrol :

Comment est né votre projet de Repair Café ?

On a entendu parler du Repair Café par un ami en Allemagne et on a immédiatement aimés l’idée. Et autour d’un café avec notre amie Roswitha, qui sait très bien coudre, nous avons décidé de trouver d’autres personnes intéressées.

À notre grande surprise, on n′a pas eu de mal à trouver des électriciens, des informaticiens ou des mécaniciens de vélo. De nombreuses personnes recherchent un engagement.

Le 8 mars 2014, nous avons organisé notre premier Repair Cafe dans le village de Pill (près d’Innsbruck). Nous nous attendions à 30-50 personnes mais plus de 150 sont venues. Un grand succès avec un reportage dans le ‹‹quotidien tyrolien››.

Après cette expérience, nous avons été approchés par d’autres personnes intéressées par la création d’autres Repair Cafés au Tyrol. C’est pourquoi nous avons créé une petite organisation, le Tiroler Bildungsforum (association indépendante pour l’éducation).

Combien et quels articles avez-vous réparés jusqu’à présent ?

Depuis le 8 mars 2014 à ce jour, nous avons réparé près de 4800 articles. Vêtements, vélos, ordinateurs, appareils électroménagers, meubles …. tout ce que vous pouvez transporter. On ne peut pas penser à quelque chose que nous n’avons pas encore réparé !

Bien sûr, il y a des réparations dont on se souvient très bien :

Au premier Repair Café que nous avons organisé, par exemple, une vieille dame est arrivée avec un magnétoscope. Elle avait au moins 80 ans. On travaillait à l’entrée et quand elle est revenue de l’atelier, On a demandé : “Tout va bien ?” “Non, il manquait un élastique” a-t-elle répondu.

Notre proposition était alors : “Madame, revenez en mai, c’est notre prochain Repair Café, nous le réparerons ensemble.” “Non”, dit-elle, “les experts m’ont montré comment faire. Je vais acheter l’élastique et le faire moi-même.”

Cela signifie que les Repair Cafés ne sont pas des points de service, mais des occasions de travailler ensemble et des moments de rencontre.

Combien de personnes sont concernées et comment cela fonctionne-t-il en pratique ?

Dans un Repair Café, il y a au moins 4 électriciens, 1 expert en informatique, 1 expert Allround (pour les vélos, les meubles et la mécanique), 2 nettoyeurs, 2 personnes dans le café, 1 personne à l’entrée et 1 personne pour l’organisation dans le café.

C’est ainsi que nous avons organisé 35 cafés de réparation dans différentes villes et villages, offrant un bon service dans tout le Tyrol.

Nous n’avons pas d’équipe mais nous travaillons avec des hôtes locaux qui recherchent des experts locaux. Nous aidons au “marketing”, à l’organisation, à la coordination des initiatives.

Objectifs atteints et projets futurs ?

Objectifs atteints : Il existe un Repair Cafe dans chacun des 9 départements du Tyrol, de Lienz à l’est à Landeck à l’ouest. Il y a un Repair Café presque chaque semaine dans un coin du Tyrol.

Nous avons trouvé 450 volontaires, y compris des experts et des invités, un beau chiffre !

Bien sûr, nous avons gagné le Umweltpreis 2015 et sommes passés 3 fois à la télévision, un bel écho !

Mais surtout, les Tyroliens aiment le Repair Cafe et sont heureux de venir avec divers articles à réparer.

Cette année, on veut mobiliser les jeunes. Ont-ils presque oublié ce que signifie “réparer” ? C’est pourquoi nous travaillons avec les écoles. L’un des projets est l'”Explicable”, une table où les jeunes peuvent aider à expliquer les nouveaux médias (SMartphone, Digicam, ordinateur portable…) aux personnes âgées. Les jeunes aiment aider et c’est une excellente possibilité.

Si nos lecteurs souhaitent organiser un Repair Café, par où leur recommandez-vous de commencer ?

Il est très simple de lancer un Repair Café. Vous avez juste besoin de volontaires et d’un endroit approprié avec de l’électricité où vous pouvez l’installer. Jusqu’à présent, nous avons installé notre Repair Cafe dans des hôtels, des écoles, un camp de réfugiés, en plein air, dans des centres de rencontre pour jeunes, un théâtre, un FABLAB, un magasin… n’importe lequel de ces espaces fera l’affaire !

Il existe un site web où vous pouvez vous inscrire en ligne et obtenir différentes informations. Il y a déjà quelques expériences de Repair Cafe en Italie (par exemple à Merano et Pavie) et on peut répondre aux différents doutes de qui veut organiser son premier repair café.

Les premiers Repair Cafés sont nés aux Pays-Bas de l’idée d’une ancienne journaliste devenue mère de famille, Martine Postma, qui a fondé la Fondation Repair Café.

De la prise de conscience de la quantité d’objets que nous jetons chaque jour même s’ils sont encore récupérables, naissent ces lieux de rencontre entre ceux qui ont les compétences pour réparer des objets de toutes sortes et du petit électroménager et ceux qui préfèrent les réparer que les jeter.

Vous sirotez un café et pendant ce temps, quelqu’un vous aide à réparer votre vélo ou votre ordinateur.

Inutile de dire que c’est l’un de ces exemples vertueux qui naissent d’en bas et sont capables d’apporter un changement positif à la société que nous aimons tant et que nous aimons raconter. I

Des Repair Cafés voient également le jour en Italie et en Europe, où se répand de plus en plus un mode de vie anti-gaspillage où les objets retrouvent une seconde vie grâce à la valorisation de l’artisanat dans un contexte social de rencontre et d’amitié.

Conseils et informations pratiques pour les bébés et les mamans en ligne
Comment est déterminé le prix des vins ?