Comment un établissement devient REP (Réseau d’éducation prioritaire) ?

Depuis l’apparition du concept, le REP est centré sur la devise : « égalité de réussite scolaire pour tous en apportant le plus à ceux qui ont le moins ». Auparavant, exercée dans tout le territoire et à tous les niveaux de l’établissement scolaire. Désormais, après le constat de l’insuffisance du résultat attendu, une refondation de la politique est opérée. À cet effet, une redéfinition de la carte scolaire et des critères sur les catégories des établissements bénéficiaires ont été établis. D’où, le concept d’une école du réseau d’éducation prioritaire. Ce, à fin d’ajuster, dans le cadre le plus précis possible, l’égalité de tous. Découvrez dans cet article comment un établissement devient REP.

La carte scolaire, pour un encadrement évolutif des établissements

La situation en permanence d’un établissement dans le réseau de l’éducation prioritaire n’est pas définitive. Parce que, la carte scolaire, elle-même, est renouvelable systématiquement et suivant l’évolution démographique de chaque secteur. Il est possible qu’une école du réseau d’éducation prioritaire ne bénéficie plus les privilèges après leur sortie de la situation. Et inversement, après une vérification des indices sociaux liés à la démographie conduisant la population en situation défavorable. Un établissement scolaire hors du réseau de l’éducation prioritaire peut être ramené dans le réseau suite à la chute significative des résultats scolaires de ses élèves.

Être dans le système réseau, bénéficiaire des avantages de la politique

Le REP, groupement des écoles et collèges se trouvant en situation de difficulté significative, est organisé autour du système de réseau pour assurer la continuité du parcours scolaire et légalité du partage des privilèges.
L’intérêt de ce réseau est à la fois administratif que politique.
Une école du réseau d’éducation prioritaire représente le principal bénéficiaire des avantages octroyés par la politique de l’éducation prioritaire.

Les critères socio-économique facteur de la réussite scolaire

Comme l’objectif principal de l’éducation prioritaire est de promouvoir la réussite de tous en répartissant dans le cadre le plus juste possible les moyens nécessaires.

Après le constat des écarts des résultats scolaires entre une école du réseau d’éducation prioritaire et du non-prioritaire, la politique décide d’apporter plus de renforcement dans les établissements des plus défavorisés et plus particulièrement dans les écoles du primaire et collèges.

La rénovation de la politique pédagogique et éducative nationale a pris en compte la situation socio-économique de la totalité de la population d’un territoire. Désormais, la classification des établissements dans un réseau de prioritaire ne se repose plus que sur les indices sociaux.

Des jouets éducatifs uniques
Quels sont les principes de l’éducation prioritaire ?